THE SKINTS Nouvel album SWIMMING LESSONS


Né de la scène punk londonienne  se sont construit une formidable réputation en live ces dernières années, se produisant sur plus de 150 shows par an. CLASH Magazine les décrit d’ailleurs comme « les portes drapeaux du reggae moderne britannique » les considérant comme l’un des groupes les plus respectés au Royaume Uni tout en parvenant à préserver leur indépendance et restant fidèles à leurs origines.


Avec des concerts à guichets fermés partout en Europe et aux Etats Unis, le groupe s’est produit sur quelques-uns des plus grands festivals du monde comme le Dour Festival (Belgique), le California Roots (Etats Unis), le Reggae Sun Ska Festival (France), ou encore les Glastonbury et Boomtown Festival (Royaume Uni), et a récemment été acclamé par la critique anglaise et playlisté sur la BBC avec son dernier single « Learning To Swim ».

Lyriquement ce nouvel album est très certainement le plus sombre et le plus introspectif sorti jusqu’alors, inspiré par le reggae, la soul, le dub, le punk ou encore le hardcore et le rapTHE SKINTS ont le don de fusionner les genres donnant un son accessible et un message à la fois politique, personnel et philosophique.
Formé sur les bancs de l’école en 2007, THE SKINTS sont originaires de la banlieue nord-est de Londres, et après avoir débuté sur les scènes punks et peu conventionnelles de leur quartier, après avoir traversé le périph’ de Londres pour vivre leur propre aventure, THE SKINTS peuvent se vanter d’avoir atteint le devant de la scène grâce à leur talent, leur sincérité, une musique métissée, engagée et audacieuse.

NAZAMBA & OBF : nouvel album

NAZAMBA

street poetry from Clarendon Jamaïca
#dubpoetry  #streetpoetry  #dub  #spokenword #live

>>> dispo live : novembre 2019 

line-up sur scène : Nazamba (vocals) + Rico OBF (prod)

NOUVEL ALBUM, produit par OBF, feat. Soom T & Linval Thompson
enregistré au Tuff Gong Studio / sortie : 24 mai 2019
Label : Dubquake Records / Distrib : Modulor, Control Tower, Dubwise UK
For fans of : LKJ, Prince Far I, Claude McKay, Olive Lewin, ... 

La poésie de Nazamba s’inscrit dans la tradition des plus grands auteurs et chanteurs originaires de Jamaique. Marchant dans les mots de Claude McKayLKJPrince Far I et Olive Lewinle dub poet Jamaicain originaire de Clarendon utilise sa plume et son style inimitable pour nous plonger dans des contes sonores. Chacun de ses titres est une histoire à vivre les yeux fermés, baigné dans le patois jamaïcain et bercé par les riddims dub d’O.B.F.
Dramaturge des temps modernes, il nous transporte avec sa voix profonde et envoûtante dans son quotidien à Kingston et aborde des thèmes universels. Militante et engagée, sa musique se dresse contre les idées reçues (AfricaMedication Tree), l’oppression (Politricks), la haine (People), la violence (Run !) et l’injustice (Badmind).
Nazamba questionne ce qui fait de nous des êtres humains. Il s’inspire de certains aspects de la vie de Voltaire, l'un de ses modèles, pour nous proposer une fresque sociale contre l’arbitraire et l’asservissement de l’homme par l’homme.
Dans un monde qui prone l’immédiateté, le succès, le paraître et l’argent comme symboles de réussite, Nazamba nous propose avec cet album de nous laisser aller à la méditation et d'éveiller nos consciences.
On aimerait comparer sa voix, grave, comme rarement, à une version jamaïcaine de Leonard Cohen ou Nick Cave, mieux, un Barry White rasta ! "
Djolo ]
Voilà un album qui continue d’écrire l’Histoire de la musique jamaïquaine ! "
Culture Dub ]

Un flow varié, entre le prêche et parfois même l’incantation du sorcier, une voix puissante, une écriture très imagée sur des instrumentales toujours originales, voilà la recette de ce disque à part. "
Musical Echoes ]
google-site-verification: google50dbca36e5566849.html

Membres

Rechercher dans ce blog

Blog 87BPm les News!!!!